Home Culture • Download Du bon usage de la piraterie : Culture libre, sciences by Florent Latrive PDF

Download Du bon usage de la piraterie : Culture libre, sciences by Florent Latrive PDF

By Florent Latrive

Show description

Read Online or Download Du bon usage de la piraterie : Culture libre, sciences ouvertes PDF

Similar culture books

I'm with Stupid: One Man. One Woman. 10,000 Years of Misunderstanding Between the Sexes Cleared Right Up

Is God male or woman? Why do ladies, yet now not males, flush public bathrooms with their ft? Why are males, yet no longer ladies, keen about parallel parking? Why do ladies, yet now not males, go away eleven-minute messages on answering machines? Why do males suppose responsible approximately not anything, and girls consider accountable approximately every thing?

Newsweek (9 October 2015)

Newsweek journal has a long-standing culture of offering readers with the main up to date info at the such a lot urgent concerns affecting our kingdom and international this day. Newsweek is ready to fill the gaps while a narrative has handed and is ready to get a hold of perception or synthesis that connects the cracking, complicated digitals dots in today's fast moving information cycle.

1100 QCM de culture générale : Catégories A et B

Avoir acquis une tradition générale, c'est bien. Savoir l. a. mobiliser et l. a. rendre efficace, c'est mieux ! 1100 QCM entièrement mis à jour et spécifiquement conçus pour tester votre savoir ; faire appel aux connaissances qu'il faut quand il le faut ; maîtriser les grandes problématiques contemporaines. .

Extra info for Du bon usage de la piraterie : Culture libre, sciences ouvertes

Example text

Cet argument simpliste omet un détail essentiel: le système tel qu’il est appliqué dans les pays développés repose sur le brevet, mais un brevet amputé de l’un de ses attributs principaux, la fixation du prix de l’invention par son inventeur lui-même. Qui décide du prix des molécules en France? L’État, acheteur unique des traitements remboursés par la Sécurité sociale. Comme dans la majeure partie des pays riches. C’est le seul moyen de rendre moralement soutenable le colossal pouvoir de marché que donne le brevet.

Là où la piraterie trépasse, le PIB s’envole: tel est le message martelé par l’étude «Pour une économie mondiale plus forte: l’intérêt de la lutte contre le piratage informatique 28» , publiée par la Business Software Alliance (BSA), le lobby mondial des grandes entreprises du logiciel, et qui sert de base à quantité de rapports dont certains rédigés par des élus qui voient dans la lutte contre la contrefaçon 29 un argument électoral. Que dit l’étude de la BSA? Si le taux de logiciels copiés illégalement dans les entreprises passait de 40 à 30% à l’échelle mondiale, un million et demi d’emplois seraient créés, la croissance économique engrangerait 400 milliards de dollars supplémentaires, engendrant 64 milliards de dollars de recettes fiscales.

De fait, les brevets sur le vivant ont mis à mal une frontière jusquelà très établie en matière de recherche scientifique: à la science ouverte, celle des publications et du partage libre de la connaissance, les découvertes fondamentales, ouvrant de multiples possibilités. Et à la science «IPR» – pour intellectual property rights 38 – les applications industrielles et commerciales concrètes couvertes par des brevets et des licences. Avec les brevets sur le vivant, cette distinction a explosé, et ce même si les firmes qui les déposent jurent qu’elles ne cherchent pas à protéger des gènes «nus» mais seulement des 35.

Download PDF sample

Rated 4.07 of 5 – based on 36 votes

Author:admin